RDC: Une délégation du gouvernement au Kongo-central pour contrôler les ports privés

Port de Matadi

Une équipe du gouvernement central s’est déplacé depuis le mardi 13 octobre 2020 dans la province du Kongo-central pour identifier et controler les ports privés, en se referant aux recommendations du 46ème conseil des ministres.
 
Selon les sources proches du ministère de transport, cette mission va durer que d’une semaine après le départ de Kinshasa vers la ville de Matadi, Boma et pour aboutir à Moanda. Le but principal consiste à verifier l’existence des ports opérants illégalement, ne remplissant pas les normes juridiques par la présentation des actes juridiques dûment signés par le ministère de la Justice, ainsi que fonctionnant en dehors des normes techniques reconnues par le Ministère des transports.
 
Dans la délégation, on retrouve le Ministre des transports et voies de communicaion, Didier Manzenga et le vice-ministre de la justice, Bernard Takahishe. Plusieurs sources précisent qu’au cours de la descente aux ports pralablement indiqués, ceux qui ne respectent pas les normes juridiques que techniques seront fermées, précise le vice-ministre de la justice.
 
Il sied de noter, que la décision de l’indentification et contrôle des ports privés est motivé par l’idée de l’Etat de mettre un terme à la cacophonie qui règne dans le secteur portuaire et maritime. « Tous les ports illégaux seront immédiatement fermés et les opérateurs remis entre les mains de la justice pour des sanctions exemplaires et appropriées », avait annoncé le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement David Jolino Diwampovesa, au terme du Conseil des ministres du vendredi 28 août.
 
 
 
Redaction, Finance Times

Dans la même catégorie