RDC: La LMC se met en oeuvre pour l’achat des navires et l’aménagement d’un port sec à Matadi.

Ligne Maritimes congolaises

Le Directeur général adjoint des Lignes maritimes congolaises, La LMC en sigle, Jean Claude Mukendi, en visite de travail à Matadi, a adressé aux agents et cadres de cette entreprise, précisément ceux de la direction provinciale du Kongo-Central, la mise en œuvre d’un projet de financement pour l’achat des navires et l’aménagement d’un port sec à Matadi. Ce projet est né à l’initiative des ministères du Portefeuille et des transports et voies de communication, rajoute t-il.
 
La nouvelle politque de cette entreprise tient fortement compte du volet social, l’épanouissement des personnels. En précisant que La direction générale attend de ces agents en retour que chacun mette toute sa force, son énergie, son intelligence et tout son savoir-faire au service afin de faire vivre l’entreprise et ainsi envisager son développement. A  quatre-vingt jours de travail, l’entreprise LMC a soldé quatorze décomptes finales des retraités, des décomptes de décès et une allocation sociale de décès», rappelle Monsieur Jean Claude Mukendi.
 
Pour le Directeur général adjoint, la nouvelle politique de la direction générale de l’entreprise, telle qu’expliquée par le directeur générale, Cédric Tshizayina Kapumba lors de sa tournée dans cette province, prend en compte dans son volet social, l’épanouissement de la personne notamment, du travailleur, l’homme étant la ressource principale de l’entreprise. «La direction générale attend de ces agents en retour que chacun mette toute sa force, son énergie, son intelligence et tout son savoir-faire au service afin de faire vivre l’entreprise et ainsi envisager son développement. A  quatre-vingt jours de travail, l’entreprise LMC a soldé quatorze décomptes finales des retraités, des décomptes de décès et une allocation sociale de décès», a rappelé M. Jean Claude Mukendi.
 
Le directeur provincial, Monsieur Liévin Mukunda, de la Ligne Maritime Congolaise du Kongo Central, a, pour sa part, rassuré la direction générale de l’appui des cadres et agents de sa direction qui sont déterminés à doubler de force au travail afin de relever multiples défis que fait face cette entreprise. Pour sa part, le président de la délégation syndicale, Totokolo Mavambu, a exprimé le soutien et l’implication des travailleurs au projet de redressement de l’entreprise, et salue, notamment le projet de l’acquisition de navire, en vue de booster l’exploitation de la société.
 
Il sied de rappeller que les agents de la Ligne Maritime congolaise vivent une situation instable sur le paiement des arriérés de salaires des travailleurs, le paiement aléatoire des frais des soins médicaux et les avantages sociaux y afférents, ainsi que les irrégularités sur les promotions de grade des agents. La direction de Matadi est soumis depuis un temps à l’absence d’une subvention mensuelle conséquente des frais de fonctionnement.
 
 
Redaction, financetimes.cd

Dans la même catégorie